Venez tester...Contactez nous
Actualités

La recette du succès

Publiée le 08/11/2017
La recette du succès

Miss Cookies, la recette du succès à Saint-Apollinaire

En mettant au point sa recette de cookies en 2010, Hélène Grandgérard n’imaginait pas embarquer toute sa famille dans une aventure qui l’amène aujourd’hui à lancer des franchises de coffee shop.

La société Miss Cookies Coffee, composée par les trois frères et sœur Grandgérard, Fabien, Hélène et Pierre, ainsi que leur maman Dominique, s’est implantée à Saint-Apollinaire en septembre.

Elle est loin, l’époque où Miss Cookies se résumait à un établissement situé rue de la Poste à Dijon. Aujourd’hui, l’enseigne possède trois points de vente dont deux kiosques à proximité du tramway (place de la République et près de la faculté de médecine), ainsi qu’un corner à la Toison d’Or.

Demain, ce seront dix points de vente qui porteront les couleurs de la marque dijonnaise à travers la France. Côté production, tout est centralisé à Saint-Apollinaire, depuis l’emménagement de l’entreprise dans son siège social, en septembre.

La famille avant tout

Des bureaux, une salle de réunion où seront formés les futurs franchisés, une salle de détente avec baby-foot et panier de basket, un laboratoire pour fabriquer les cookies et un hangar de 270 m² pour stocker le tout. L’outil de travail flambant neuf de la famille Grandgérard arrive à point nommé, avant le lancement de leurs nouvelles boutiques.

« C’était l’étape ultime avant de se lancer en franchise », affirme Pierre, qui a rejoint l’entreprise lancée par sa mère et sa sœur à la fin de ses études. Les recettes sont créées ici et la pâte à cookies réalisée sur place. Elle est ensuite acheminée vers les points de vente, où les biscuits sont cuits avant d’être servis.

Un projet à proximité de Paris

Pourtant, l’aventure a commencé il y a seulement sept ans, lorsqu’Hélène Grandgérard, accompagnée par sa mère, Dominique, entreprend de lancer une boutique calquée sur le modèle des coffee-shops américains. « On a mis un an pour élaborer la recette des cookies. À l’époque, c’était un pari et finalement, le concept a tout de suite marché. La preuve : on a pu se verser un salaire dès le début », explique-t-elle.

Miss Cookies était née. « Je n’étais pas fan de ce nom quand mon frère Fabien me l’a proposé », se souvient Hélène Grandgérard. Fabien a une idée derrière la tête : deux mots à la résonance anglophone pour ne pas se fermer de porte à l’international. « On n’en est pas encore là », sourit Hélène. Pour l’instant, la famille Grandgérard se cantonne au marché français (lire notre encadré). La marque continuera toutefois d’ouvrir des magasins en son nom. Ce sera prochainement le cas avec une première boutique du côté de Paris.

En chiffres

Années d’activité : 7 ans

Chiffre d’affaires : 875 000 €

Effectif : 11 employés

Implantations : 3 magasins en activité

Objectif : 10 boutiques d’ici fin 2018

Production : entre 80 000 et 100 000 cookies par an

Prévision : entre 600 000 à 700 000 d'ici un an.

Dix magasins d’ici fin 2018

En avril, Miss Cookies Coffee devenait une franchises de coffee shop. Depuis, la famille chevignoise a reçu pas moins d’une centaine de candidatures. En décembre, le premier magasin franchisé ouvrira ses portes au sein du centre commercial de Quetigny. « On devrait également ouvrir à Strasbourg, à Rouen et à Lille », ajoute Pierre Grandgérard. Lui, comme sa sœur, ne cache pas sa surprise et sa joie face à l’engouement que crée la marque. La seule condition pour devenir franchisé ? Venir avec un apport d’au moins 50 000 €. « Après, ça marche au feeling », note-t-il. Le feeling, c’est aussi l’identité familiale de l’entreprise, auxquels les Grandgérard sont particulièrement sensibles. Ainsi, la gérante du magasin quetignois sera secondée par sa mère. La configuration sera la même à Lille, tandis qu’à Strasbourg, un père et son fils seront derrière les fourneaux. Ouvrir une franchise dans le cadre du lancement d'un réseau est un atout considérable plutôt que d'intégrer un réseau de franchisés déjà constitué.

 

Miss Cookies Coffee remercie la Région Bourgogne Franche-Comté pour son soutien et son aide financière.
« La région est intervenue dans nos démarches de développement et notamment dans le cadre de l'évolution de notre concept Miss Cookies Coffee en franchises. »L’équipe Miss Cookies Coffee