Franchise de cookies sur place ou à emporter

Venez tester...Contactez nous
Actualités

Franchise de Cookies

Publiée le 08/06/2017
Franchise de cookies

"Ah vous savez les modes ça vient et ça repart, le cookies c'est pareil, j'en mange depuis que je suis jeune !" C'est après cette phrase de Mamie Jeanine (la fameuse), que nous nous sommes dit : "Eh oui, pourquoi le cookies cartonne, c'est un effet de mode ou pas ?"
"Et nous voilà parties dans l'aventure des cookies. vous me direz il y a pire comme aventure, on vous l'accorde mais attendez de voir !"

Premier réflexe on va acheter une boite de cookies au supermarché du coin, on ne sait pas vraiment pourquoi car on ne les achète jamais. Qui dit cookies de grande surface, dit cookies industriels. Bref, on achète cette boite, on la ramène à la maison, on ouvre l'ordi, on click, on tombe sur un moteur de recherches tout coloré avec 6 lettres : on écrit cookies et là on tombe sur la définition du cookies : Biscuit rond aux pépites de chocolat appelé en anglais chocolate chip cookies ou parfois d'autres biscuits similaires. Bref rien de transcendant ! On se décide à ouvrir l'emballage et on goûte : on réitère notre phrase : rien de transcendant ! Puis on défile les pages et là on tombe sur des concepts de cookies : que l'on appelle les cookies store ou cookies shop.

En fait, on tombe sur un site d'une enseigne de cookies basée aux EU : "Great A*** C***". Coïncidence ou non, même couleurs, même typologie que notre moteur de recherches. "Rahh ils voient la vie en couleur outre Atlantique. Le site internet présente les établissements, les files d'attente à rallonge, ça donne trop envie !!! Que des cookies et ça cartonne ! Mais un concept avec un mono produit (le cookies) peut-il fonctionner en France ?

Allez, on tape cookies France sur Internet et là on tombe sur des établissements qui vendent des cookies, qui en ont fait un concept et qui le franchisent. C'est décidé on va faire un tour : on quitte la chambre, on laisse la boite de cookies. De toute façon ils devraient être encore "bons en revenant" c'est indiqué sur le carton qu'ils sont valables encore 10 mois. En route pour faire notre "cookies tour", on teste les enseignes les unes après les autres. On retrouve des cookies sous toutes les formes, aux parfums différents, certains sont épais, d'autres fins, certains sont vendus au poids, d'autres à l'unité et dégressifs en fonction des quantités. "C'est pas mal" et ça à l'air de plaire, il y a du monde dans ces franchises de cookies. Bon il est 16h00, faut dire que c'est le bon moment. On en a goûté quelques-uns : c'est trop bon ! Mais maintenant il faut qu'on trouve un bar car la soif se fait ressentir.

On en profite pour s'assoir et boire un coup. C'est dommage de ne pas proposer aussi quelque chose à boire avec les cookies. On regarde d'un peu plus près les sites internet des différentes enseignes visitées. Mais on remarque quelque chose d'étonnant c'est que les franchises de cookies sont situées uniquement à Paris ; une ou deux à Lyon.
On va être curieux et on va regarder les chiffres d'affaires sur les sites spécialisés. Rien de mirobolant ! La plupart des enseignes de cookies shops sont d'origine anglo-saxonne et ont essayé d'importer le concept sur le territoire. Mais le Marché n'est pas encore mûr pour la France. Le sera-t-il un jour ? Quelques établissements ont su ouvrir dans la région parisienne et conclu des partenariats pour étoffer leurs revenus d'exploitation. Mais c'est mission impossible d'ouvrir de tels concepts en province.

Puis on a continué nos recherches et on a trouvé des concepts plus aboutis, basés sur le cookies comme produit d'appel, mais avec en supplément une gamme sucrée et salée bien complète. 2 enseignes ont attiré notre attention : l'une basée à Dijon, l'autre dans le sud de la France. Nous avons étudié les concepts à distance : le marketing, la cible, les chiffres, etc... Le coffee shop avec un marketing ciblé sur le cookies est sûrement l'idée la plus judicieuse qui soit puisque les produits sont divers et variés et s'adressent à une large clientèle.

Selon nous, c'est ce genre de concept qui est le plus rentable à la lecture des Bilans Comptables et des Chiffres d'Affaires. Les cookies shop avec leur gamme de produits, complétée par des produits tendances telles que les boissons chaudes à emporter, les boissons froides ou encore l'activité de sandwicherie regroupent plusieurs concepts en un seul. On aime beaucoup et on croit bien plus en ce modèle. Bien décidées à en savoir davantage, nous irons bientôt tester ces concepts. On vous tient informé de la suite...

A cette occasion on passera prendre quelques cookies et on les ramènera : c'est Mamie Jeanine qui va être contente...

 

Camille et Justine, étudiantes en Facultés de Communication à Paris, 6ème

Miss Cookies Coffee remercie la Région Bourgogne Franche-Comté pour son soutien et son aide financière.
« La région est intervenue dans nos démarches de développement et notamment dans le cadre de l'évolution de notre concept Miss Cookies Coffee en franchises. »L’équipe Miss Cookies Coffee